La standardisation des mosaiques romaines.

Je publie chaque semaine un modele d’une mosaique romaine ou byzantine. Il y a quelques semaines je publiai des dessins du 6eme medaillon carre de la grande mosaique geometrique exposee au Musee Lugdunum de Lyon.

Ce medaillon illustre bien un mode de standardisation employe par les mosaistes romains. il est en fait constitue de 2 sous-motifs :

  • un fleuron central
  • une bordure

Le fleuron central

Et sa bordure :

Bordure a bandes

En fait, les bordures de mosaiques romaines, bien que paraissant beaucoup plus simples que les motifs qu’elles encadrent, etaient souvent plus difficiles a tracer qu’eux. Il est fait plus facile de corriger l’execution d’un motif figuratif un peu de travers qu’une bordure geometrique defaillante qui doit etre parfaite.

Des recueils de modeles

Les mosaistes et peintres romains travaillaient souvent a partir de modeles probablement conserves dans des recueils.

Les fleurons sont des motifs recurrents, il en existe de tres nombreux Ils sont parfois representes en peinture, tel celui ci dont l’original etait peint sur le mur d’une villa (II.9.4) de Pompeii.

Les bordures etaient egalement souvent standardisees. Les motifs de vagues par exemple, au depart employes par les peintres de vases grecs, etaient tres appreciees.

Mosaique de galets, Pella, Macedoine, 3eme siecle Av. JC.
Modele d’une double bordure de vagues,

Par simple totation du motif central, le mosaiste pouvait pouvait creer d’autres variations. Avec une seule bordure et 2 fleurons, il creait 4 variantes :

standardisation permettant des variations : 1 bordure, 2 fleurons > 4 designs
Rotation des fleurons

Les couleurs permettaient des variations supplementaires. Avec 4 couleurs : noir, rouge en jaune et blanc, 5 motifs centraux et 5 bordures, le mosaiste pouvait creer jusqu’a 150 motifs differents.

un bon example de standardisation permettant de nombreuses adaptations
2 bordures, 2 fleurons, 4 couleurs…

Nous n’avons malheureusement pas retrouve de recueil de modeles de mosaiques ou peintures de l’epoque romaine. Nous avons cepenant de bonnes raisons de croire qu’ils existaient et etaient employes. J’ y reviendrai un jour…

Documentation des mosaiques existantes et futures mosaiques.

Les archeologues francais du CNRS et de l’INRAP ont remarquablement documente les motifs des anciennes mosaiques geometriques dans la serie des recueil general des mosaiques de la Gaule. Ils ont effectues des dessins frot precis des mosaiques decouvertes sur tout le territoire de la Gaule Romaine.

Mon but n’est pas de leur faire concurrence en creant une archive de dessins de mosaiques existantes, Ils font cela tres bien, mais bien plutot un recueil de modeles pouvant etre utilises pour creer de reelles mosaiques.

Un certain niveau de standardisation des mosaiques romaines fut achevee grace a ce type de recueil de modeles
Liber Magnus Exemplorum Musivi, C’est moi qui l’ecrit !

Ils dessinent les realisations passees, je dessine les plans du futur.

Je publie mes modeles chaque semaine en francais et anglais, Ils sont libres de droits d’auteur et vous pouvez les utiliser pour vos propres projets de mosaiques ou d’autres arts graphiques.

S’ils vous interessent vous pouvez vous abonner a mes lettres d’information :

poissons de la mosaique de Qasr el Libya, 6eme siecle.La semaine prochaine je reprendrai la publication des modeles, en alternant geometriques et figuratifs.

Share this:
Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.